1920 Revue russe Jar-Ptitza, La princess cygne
1920 Revue russe Jar-Ptitza, La princess cygne
1920 Revue russe Jar-Ptitza, La princess cygne
1920 Revue russe Jar-Ptitza, La princess cygne
1920 Revue russe Jar-Ptitza, La princess cygne

1920 Revue russe Jar-Ptitza, La princess cygne

Prix régulier $85.00
/

Date : 1921 - 26
Dimensions : image mesure 6 x 9.5 pouces; page est 9 x 11.5 pouces
Artiste : Mikhail Vrubel

La Princesse cygne est un tableau de Mikhaïl Vroubel représentant un personnage féminin de l'opéra de Rimsky-Korsakov : Le Conte du tsar Saltan (suivant le poème éponyme d'Alexandre Pouchkine). Vroubel créa les esquisses des décors et des costumes, et c'est son épouse Nadejda Zabela-Vroubel qui chanta la partition de la princesse cygne (et qui est illustré ici!)

Jar-Ptitza [Жаръ-Птица; Oiseau de feu] était une revue littéraire russe émigrant publié à Berlin entre août 1921 et janvier 1926. À la fin de sa publication il avait un total de quatorze numéros d'imprimés. Le magazine a publié des biographies d'artistes, des poèmes, des spectacles de ballet et de théâtre, publiant des œuvres d'art produites par des peintres, des sculpteurs, des écrivains et des photographes russes. Leur public cible étant des émigrés russes de la Révolution de novembre 1918, les textes et les légendes étaient écrits en russe. Cependant, des traductions partielles en allemand, anglais et français sont inclus une fois qu'ils ont commencé à être distribués à New York, Londres et Paris. Rédacteur et éditeur: A.E. Kogan.

Monoskop explique la raison de la création d'un magazine russe en Allemagne : « Au début des années 1920, une grande communauté russe s'était installée en Allemagne et l'hyperinflation a fait du pays le paradis des éditeurs, car l'impression y était beaucoup moins chère que dans n'importe quel autre pays européen. Il y avait un véritable boom des livres russes : une cinquantaine de maisons d'édition russes travaillaient à Berlin seulement. (monoskop.org)