1900, Affiche d'Art Nouveau Française, Gil Blas, Don Juan Aux Enfers
1900, Affiche d'Art Nouveau Française, Gil Blas, Don Juan Aux Enfers
1900, Affiche d'Art Nouveau Française, Gil Blas, Don Juan Aux Enfers
1900, Affiche d'Art Nouveau Française, Gil Blas, Don Juan Aux Enfers

1900, Affiche d'Art Nouveau Française, Gil Blas, Don Juan Aux Enfers

Prix régulier $100.00
/

Date: années 1900
Dimensions:16 x 20 (passe-partout)
Notes: Affiche, Petite, Passe-partout
Artiste: Ballauriau

À propos de l'affiche: 

Une couverture de la populaire revue française, Gil Blas. Au départ, cette affiche classique se trouvait dans la publication originale. Bien que les coins puissent contenir quelques plis, notre collection de Gil Blas se retrouve en excellentes conditions sur un passe-partout professionnel. N'hésitez pas à nous contacter pour plus d'informations sur la condition.

À propos de Gil Blas:

Gil Blas fut d’abord publié comme un supplément en 1891. Il fut nommé d’après le personnage éponyme du roman du XVIIIe siècle de Alain-René Lesage. Théophile Alexandre Steinlen était l’illustrateur en chef et le directeur artistique depuis les débuts de la publication jusqu’à sa démission en 1900. Le journal continua jusqu’en 1903. Un feuilleton en cours fut brutalement interrompu lorsque Gil Blas ferma ses portes. Sans aucun doute, Steinlen était le principal contributeur artistique de Gil Blas. Il publia plus de unes (comme celle sur la gauche) qu’aucun autre artiste. Le journal publia le travail d’un grand nombre d’artistes très en vue, dont Hermann-Paul (et Balluriau). (Source : hermann-paul.org)

À propos de l'artiste: Paul Balluriau (1860 - 1917) était un artiste français de Montmartre. Ses oeuvres se sont retrouvés dans des revues telles que Gil Blas Illustré, Le Rire et La Semane Suzette.
Il est né à Houllins aux abords de Lyon. Paul Saïn, un artiste renommé de la fin du 19e siècle, a été son mentor durant ses études artistiques. Tout comme Steinlen, le lithographes de Paul Balluriau se retrouvèrent dans la publication mensuelle de l'Estampe Moderne et le journal satirique Gil Blas