1900 Illustration Vintage Art Nouveau Originale, La Fortune
1900 Illustration Vintage Art Nouveau Originale, La Fortune
1900 Illustration Vintage Art Nouveau Originale, La Fortune

1900 Illustration Vintage Art Nouveau Originale, La Fortune

Prix régulier $200.00
/

Date: Années 1900
Dimensions: 15,5 x 15,5 pouces (passe-partout)
Artiste: Willette, Adolphe Leon

À propos de l'affiche :

Cette belle illustration de magazine a été créée par Adolphe Leon Willette (1857-1926).

Les couleurs sobres et les détails complexes de cette œuvre en font un ajout unique à toute collection d'affiches. Nous aimons les tons noir et blanc de ce dessin. La fortune dépeint une belle scène; on peut voir un ange en forme de personnage qui porte chance au jeune cycliste. Il saisit cette occasion avec joie que nous pouvons voir dans son regard et dans ses gestes.

"Willette est né à Châlons-sur-Marne. Il a étudié pendant quatre ans à l’École des beaux-arts de Cabanel, formation qui lui a valu une place unique parmi les humoristes graphiques de France. Comédie ou tragédie, trivialité délicate ou satire politique. Son travail est l’instinct de la sincérité profonde de l’artiste: il installe Pierrot sur un piédestal élevé parmi les héros imaginaires de la France et instaure Mimi Pinson, frêle, aimable et essentiellement généreuse dans les affections de la nation. Willette est à la fois le Watteau moderne du crayon et l’exposant de sentiments qui émeuvent la partie la plus émotive du public. Toujours un poète, et généralement gai, frais et délicat, dans sa présentation d’idylles délicieusement délicats et typiquement gaulois, illustrant le côté plus «charmant» de l’amour, souvent pur et parfois inutilement matérialiste.

Willette se révèle souvent amer et féroce, voire féroce, dans ses haines, violent et en même temps partisan généreux des idées politiques. Froidement compatissant avec amour et pitié pour les peuples, qu'ils soient terrassés par l'oppression politique ou simplement victimes d'un amour non partagé, souffrant de toutes les douleurs d'angoisse gracieuse nées d'un traitement méprisant. Il y a du charme même dans son apothéose palpitante de la guillotine et dans l'introduction dans ses caricatures de la figure de la Mort elle-même. L'artiste était un contributeur prolifique à la presse illustrée française sous les pseudonymes 'Cemoi', 'Pierrot', 'Louison', 'Bebe' et 'Nox', mais plus souvent sous son nom.

Il a illustré Les Pierrots et Les Giboulles d'avril de Melandri et a publié son propre Pauvre Pierrot et d'autres ouvrages dans lesquels il raconte ses histoires dans des scènes à la manière de Busch. Il a décoré plusieurs brasseries artistiques avec des peintures murales, des vitraux, etc., notamment Le Chat Noir et La Palette d'Or, et il a peint le plafond très imaginatif du music-hall La Cigale. Son fantastique, Parce Domine, a été présenté à l'exposition franco-britannique de 1908.

Cette pièce est en excellent état et a été récemment mis sur un passe-parotut par des professionnels. Prêt à être encadré!