1951 Affiche d'Exposition Française - P. Signac, Musée National d'Art Moderne
1951 Affiche d'Exposition Française - P. Signac, Musée National d'Art Moderne
1951 Affiche d'Exposition Française - P. Signac, Musée National d'Art Moderne
1951 Affiche d'Exposition Française - P. Signac, Musée National d'Art Moderne
1951 Affiche d'Exposition Française - P. Signac, Musée National d'Art Moderne
1951 Affiche d'Exposition Française - P. Signac, Musée National d'Art Moderne
1951 Affiche d'Exposition Française - P. Signac, Musée National d'Art Moderne

1951 Affiche d'Exposition Française - P. Signac, Musée National d'Art Moderne

Prix régulier $567.00
/
Frais d'expédition calculés lors du passage à la caisse.

Date: 1951
Dimensions
: 18,25 x 25 pouces
Artiste:
Signac, Paul

À propos de l'affiche: Affiche d'une exposition d'œuvres de Paul Signac tenue au Musée d'Art Moderne en 1951. L'affiche n'est pas doublée et est en très bonne condition générale avec quelques taches mineures et une petite déchirure (voir photos).

A propos de l'artiste : Paul Signac est né à Paris le 11 novembre 1863. Il suivi une formation d'architecte à 18 ans avant de décider de poursuivre une carrière de peintre après avoir assisté à une exposition d'œuvres de Monet. Il navigua sur la mer Méditerranée, visitant les côtes d'Europe et peignant les paysages qu'il rencontrait. Plus tard, il peint également une série d'aquarelles de villes portuaires françaises.

En 1884, il rencontre Claude Monet et Georges Seurat. Il fut frappé par les méthodes de travail systématiques de Seurat et par sa théorie des couleurs et deviendra le fidèle partisan, ami et héritier de Seurat avec sa description de la méthode du néo-impressionnisme et du divisionnisme. Sous l'influence de Seurat, il abandonnera les coups de pinceau courts de l'impressionnisme pour expérimenter de petits points de couleur pure scientifiquement juxtaposés, destinés à se combiner et à se fondre non pas sur la toile, mais dans l'œil du spectateur, la caractéristique déterminante du pointillisme.

La côte méditerranéenne est un thème majeur dans les peintures de Signac. Il quitte la capitale chaque été, pour séjourner dans le sud de la France dans le village de Collioure ou à Saint-Tropez, où il achète une maison et invite ses amis. Il voyait le sud de la France comme l'endroit idéal pour une future utopie anarchiste. (Wikipédia)